Le centre de vaccination de Terres de Montaigu change de lieu pour devenir un véritable vaccinodrome

A partir du dimanche 16 mai 2021, la vaccination contre la Covid-19 s’effectuera au Pôle sportif Maxime Bossis, à Montaigu-Vendée. Un déménagement qui arrive au moment de la 3ème montée en puissance de la vaccination. Ce nouveau lieu, plus spacieux, permettra d’absorber les flux de patients, de plus en plus importants chaque jour, au moment où les critères d’éligibilité s’élargissent et concerneront bientôt toute la population. Plus de 1000 injections pourront être réalisées 7 jours sur 7.

Voilà maintenant 4 mois que le centre de vaccination Terres de Montaigu a ouvert ses portes à la salle Dolia. Un lieu qui répondait jusqu’à présent à toutes les attentes en termes d’espace, de logistique et de praticité. C’était sans compter l’augmentation progressive des cadences de vaccination au fur et à mesure de l’élargissement des critères d’éligibilité. Alors que le centre connaît sa 3ème montée en puissance, il était nécessaire de trouver un lieu plus spacieux pour accueillir ce volume quotidien de patients dans les meilleures conditions possibles. C’est donc le Pôle sportif Maxime Bossis à Montaigu-Vendée qui a été choisi et qui accueillera dès le 16 mai le centre de vaccination de Terres de Montaigu.

Terres de Montaigu, une position stratégique pour la vaccination

Du fait de sa position géographique très centrale, le centre de vaccination de Terres de Montaigu connaît un flux considérable depuis son ouverture. A la fois au sud Loire et au nord du département de la Vendée, il est situé à un véritable carrefour rayonnant sur une aire d’influence de 100 à 150 000 habitants. L’observation de la provenance des patients le confirme : une personne sur deux qui vient se faire vacciner à Montaigu-Vendée n’habite pas sur le territoire officiel du centre, calqué sur le périmètre de la CPTS (Communauté Professionnelle de Santé) qui concentre 70 000 habitants.

Ajoutés à cette localisation stratégique, l’activité économique et la part des actifs au Nord-Vendée sont considérables et vont donc drainer dans les semaines à venir un flux de patients extrêmement important.

Des cadences vaccinales en constante augmentation

Les cadences de vaccination au centre de Terres de Montaigu vont crescendo depuis le mois d’avril. Depuis son ouverture, le centre a déjà réalisé plus de 20 000 injections.

Le 5 avril, les professionnels ont franchi un premier cap en passant à un rythme de 400 injections par jour du lundi au vendredi. Depuis le 26 avril, ce sont 700 patients qui se font vacciner chaque jour et ce, 7/7 jours.

A partir du 16 mai, le nouveau centre de vaccination à Maxime Bossis pourra accueillir 1000 personnes par jour du lundi au dimanche et pourra, si besoin, aller encore bien au-delà. Depuis le début, Terres de Montaigu se tient à l’écoute des besoins de l’ARS (Agence Régionale de Santé) pour répondre à cet enjeu de santé public, toujours dans une logique d’efficience : un centre efficace tant au niveau de la qualité que de la quantité et à moindre coût, tel est notre credo.

Francis Breton, président de la commission Santé de Terres de Montaigu

Une équipe engagée pour la santé de tous

Si le centre de vaccination de Terres de Montaigu peut aujourd’hui sans sourciller augmenter ses cadences vaccinales, c’est en grande partie grâce aux équipes déployées sur le terrain.

Depuis le départ c’est une réelle addition des forces qui s’est opérée pour faire fonctionner le centre, avec la CPTS qui coordonne les professionnels de santé du territoire, Terres de Montaigu qui orchestre l’ensemble de l’opération et la gestion du parcours du patient, Montaigu-Vendée qui apporte son soutien pour les moyens matériels et logistiques et enfin le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) et la Protection civile qui contribuent au quotidien à la sécurité du centre et des patients.

Au total, ce sont 25 agents de la collectivité qui sont redéployés au centre de vaccination et qui vont progressivement réintégrer leurs services (Sport, Culture, Tourisme) dans les jours à venir.

20 professionnels de santé, issus d’une communauté de 150 et coordonnés par la CPTS, se relaient quotidiennement pour assurer les consultations et la vaccination.

Et enfin, chaque jour 10 bénévoles, en particulier des élus municipaux, viennent en aide pour l’accueil et l’accompagnement des patients. Pour assurer ces vacations de bénévolat, Terres de Montaigu s’appuie sur plus de 150 personnes volontaires.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×